Comédienne, Metteure en scène, Auteure, Pédagogue, Directrice artistique

*Rien, solo pour clown. - Estelle Bordaçarre
17084
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-17084,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive
 

*Rien, solo pour clown.

Rien à voir

Michelle est là. Mais ne le sait pas. Chenille prête à devenir papillon, tout lui échappe.
Son tabouret à la main. Elle attend. Elle cherche. L’endroit, le bon endroit pour son tabouret.
Le bon endroit pour s’asseoir. Le bon endroit pour être. Peut-être.
Elle tâtonne, elle hésite, doute, s’emmêle dans son propre corps,
nous embarque dans son fatras de gestes minuscules, de bribes de sons, de mots.
Mais il n’y a rien. Et Dieu est mort…
C’est alors presque à bout de souffle, à bout de quête et par dépit,
que Michelle va découvrir ce qu’elle ignorait jusqu’à ce jour : elle.

Intention générale

Rien raconte la naissance d’un être au monde, validée par le regard de l’autre.

Petit traité clownesque en forme de miroir, il est une farce philosophique, poétique, politique, psychanalytique. Posé au bord du drame et de la comédie, il pose la question de la réalité des choses et des êtres, de ses fondements, de ses illusions, et met en doute la possibilité d’un au-delà de nous.

Il met en scène le plus grand dénominateur commun de notre humanité : l’Autre.

Rien c’est l’histoire d’un rendez-vous avec soi-même.

Michelle

Michelle est née d’un nez, et d’un manteau en forme de carapace. Affublée d’une robe à mi-chemin entre l’enfance et le sans âge, Michelle semble exister à ses dépends. Et pour le sourire de ceux qui la regardent.

Son corps est maladroit, comme l’est celui de Mr Hulot. Il ne dépend que de lui et semble n’obéir à aucune règle d’équilibre, de gravitation. Il se perd dans l’espace trop grand et dans ce qui l’habille.

Son corps est son langage. Ses mains, sa lenteur, sa blancheur, ses mouvements sont à eux seuls une évocation de la grande solitude, du mot non encore éclos, il raconte inlassablement le petit être au monde qui ignore le monde. Michelle dans Rien, c’est Tati qui attendrait Godot.

Intentions particulières

Rien est une écriture solo, délicatement puisée au gré d’un chemin personnel. Il est la mise en lumière de la question de l’identité. Qui suis-je, qu’est-ce qui me fait être, est-ce que je suis ?

Rien pourrait être la mise en oeuvre et en images dans ses grandes lignes du concept du stade du miroir, élaboré par J. Lacan.

C’est l’histoire de la naissance à vue d’un moi singulier, celle d’un clown dans un corps de femme, et inversement.

Solo sans parole pour personnage de clown, à la lisière du mime, du théâtre et de la danse.

Poésie philosophique et fantaisiste tout public, national et international.

L’équipe de Rien :

  • Estelle Bordaçarre
    Comédienne, metteuse en scène
  • Anne-Lise Maurice
    Assistante mise en scène et réalisatrice vidéo
  • Jaco Bidermann
    Créateur lumières
  • Eve Harpe
    Régisseuse/créatrice son et lumière

CONTACT

Eté 2018 et été 2019 – Tournée CCAS